cabw cabmod

Présentation du type clustérien : Centres { ¼,½ }

Généralités, et démonstrations clustériennes...

Les clusters sont des phénomènes de masse.

Il représente, un groupe d’objets datés par un temps élémentairement initial...

Présentation du type clustérien : Côté gauche

Généralités clustériennes latérales transformées...

Révision du type clustérien précédent

Divers détails exprimés, une aubaine à regarder...

Révision des types précédents : Centres { ¼,½ }

Figures générales, de ces deux centres clustériens...

Révision des types précédents : Centres { ¼,½ }

Figures générales, de ces deux centres clustériens (suite)...

CLUSTER :  Visualisation des comportements symétriques concentrées...

On peut noter, que les modèles clustériens jusqu’alors présentés. Avaient la particularité de diviser l’ensemble clustérien harmonique. Le modèle de cluster harmonique, reprend toutes les conditions pour relier ses éléments à ceux, qui sont les éléments harmoniques naturels.

Les divisions effectuées par les différents types de développement clustérien, nous offrent la possibilité d’y voir quelques mouvements de mécanique harmonique, au sein de la nappe naturelle donnée par l’harmonique fondamentale...

CLUSTER ½ :  Possède une première tonique toujours à l’axe des deux octaves, qui limitent le développement classique clustérien. Et, ses quantités d’éléments sont d’ordre impairs : 3, 5, 7, 9, 11, 13.

CLUSTER ¼ :  Possède deux premières toniques toujours à l’axe situé entre les notes Do & Si, qui limitent le développement classique clustérien. Et, ses quantités sont d’ordre pairs : 2, 4, 6, 8, 10, 12.

Remarque : En enlevant la tonique du cluster ½, on reprend la notion de deux toniques. Et, on relativise avec le cluster ¼, sauf que l’axe de symétrie n’est pas identique.

Remarque : En enlevant la tonique du cluster ½, on en revient à un nombre diatonique clustérien d’ordre paire. Ce qui rejoint, certains modèles du cluster ¼

CLUSTER ½ : I-IV.  Il est composé de sept notes, comme la gamme naturelle de Do majeure.

Toutes les notes musicales écrites, ci-gauche. Sont représentatives, elles initialisent toutes les occurrences rencontrées, en  développant les symétries du cluster ½.

modage