cabw cabmod

La première partie du sujet diatonique, concerne l’humanisation musicale.

Généralisant par une conception allant de l’échelle humaine, à celle des mathématiques...

La deuxième partie du sujet diatonique, concerne la mesure musicale.

Généralisant par une conception allant de l’échelle humaine, à celle des mathématiques...

La troisième partie du sujet s’harmonise, concerne la mesure musicale.

La fameuse série de quintes est mise à l’épreuve, à côté des harmoniques naturelles ...

La quatrième partie du sujet diatonique, concerne la nature musicale.

La gamme naturelle trouve sa place, dans les notes justement harmoniques...

La cinquième partie du sujet diatonique, concerne la gamme musicale.

L’effet harmonique subtilisé aux harmoniques naturelles, une touche exotique...

DÉVELOPPEMENT : La métamorphose harmonique, vers le tempérament diatonique

Si le tempérament des quintes exerce seulement quatre amplitudes, sur cette portion d’octaves harmoniques. Il en faut trois fois plus...

La source première fondamentale.

La seule différence qu’il y ait entre modèle à douze demi-tons et celui des seize demi-tons. S’élève à quatre demi-tons, ce qui est peu.

Le mode dodécatonique, surprend par ses notes d’harmonies statiques.

L’état statique est dû par une présence harmonique limitée à la durée de sa fonction, et par la présence des harmoniques naturelles. Celles qui balancent des contre battements, qui finissent par étouffer les harmoniques statiques...

Débat :

Portrait d’une octave nulle

On peut dire, que les harmoniques statiques soient privées de points justes.

Comme si elles étaient dans un vide relatif, dont seules les limites étaient justifiées. C’est le cas absolument clair, de l’harmonique fondamentale et de l’octave nulle. Le pas harmonique et celui de l’octave sont identiques, ils donnent un champs harmonique vierge.

Cet espace d’octave à plusieurs dimensions, exprimées en demi-tons ou tons ou points, ou éléments... Alors, une octave peut évoluer ?

La deuxième source fondamentale.

L’interrogation est normale !

Par le fait, que l’élémentaire est fondamental. Le système dodécatone met en fonction 12 notes équidistantes, dans la mesure d’un espace d’octave. En développant les harmoniques statiques, on obtient un ordre nouveau.

Un ordre fondamental nouveau.

L’interprétation est un point fort, et les harmoniques sont universelles.

C’est un art devenu scientifique, le déroulement circonstanciel des ressources humaines, l’avancée fut claire pour certains.

Et, moins pour d’autres...

Le mode dodécatonique présente des points harmoniques originaux...

Le piano émet ses propres harmoniques, aux accords équilibrés.

L’univers des harmoniques = DUPLIQUER + CUMULER + EXCLURE

L’interférence harmonique crée des battements, ces modulations

d’amplitude sont des accidents entre les harmoniques émises.

Seules les harmoniques les plus justifiées, resterons en suspension.

NOTION : Le tempérament diatonique réplique la gamme naturelle

NOTION : Le tempérament diatonique réplique le tempérament harmonique

Le tempérament des tierces harmoniques sillonne la ligne naturelle. Il dessine des cycles, au travers les notes d’octaves. L’intervalle

des tierces harmoniques est égal à un ton,

ce qui représente deux demi-tons.

Le tempérament des tierces diatoniques a un intervalle régulier de 2 tons.

Sur le plan harmonique naturel...

Le tempérament des quartes harmoniques

Intervalle : 1 ton et demi

Sur le plan diatonique naturel...

Le tempérament des quarter ironiques

Intervalle : 2 tons et demi

Sur le plan harmonique naturel...

Le tempérament des octos harmoniques

Intervalle : 3 tons et demi

Sur le plan diatonique naturel...

Le tempérament des quintes diatoniques

Intervalle : 3 tons et demi

Le tempérament des quartes diatoniques

Sur 5 octaves

Le tempérament des quintes diatoniques

Sur 7 octaves

modage