cabw cabmod

Les gammes associées à une seule tonalité signée

La signature naturelle, la clé de la résonance tonique

Réunion arbitraire pour une naturelle chromatique

armgam2a Les gammes fondamentales Le chromatisme premier

Les différentes définitions réunies en synoptique

armgam3a armgam3b

Les groupes

Les éléments isolés définis par les développements chromatiques, se rassemblent de façon logique. Pour donner un nombre de résonances finit, à savoir quelles gammes sont relativement concernées. Et ainsi, que le processus chronologique des différents raisonnements…

Les chromes

Le mécanisme chromatique particulier à chaque cas gammique, dévoile les événements diatoniques qui relatent des informations sur le caractère des éléments inclus. Ainsi, on découvre les différentes capacités naturelles des notes. Selon la polarité chromatique, et la fonction tonique des notes isolées…

Les groupes toniques

Les gammes

Les gammes thématiques font les références, car elles forment un système entier. Et, elles vont permettre le développement de leurs raisonnements intégrés. Par leurs définitions, dans un contexte absolu qui forge la logique de ces premiers pas…

armgam3c

Le développement des gammes, qui sont diatoniques, présente des modulations similaires et jamais à l’identique. L’altération nécessaire à la modulation diatonique peut se classer en plusieurs catégories :

  • Nulle, simple, double, étendue…

Conformément à l’altération portée sur la note naturelle, ou à l’altération faisant la modulation sur une constante absolue. La note naturelle est nullement altérée.

La gamme est multiple, selon qu’elle ait un au-delà rempli de ses variations diatoniques. Et comme nous avons l’habitude de tout nommer, afin de tout pouvoir écrire. Et, pour ne pas créer un mélange diatonique. Il y a le choix d’inventer la modulation chromatique, qui de surcroît se reporte sur la gamme. Pour finir par tracer les mouvements chromatiques, avec celui de la gamme diatonique en cours. Tout en couleurs !

À première vue, les amas diatoniques tissent des toiles multiples. Ce regroupement formule une équation diatonique, cette opération qui consiste à assembler selon un caractère commun. L’équation diatonique donne le résultat d’une composition complexe en événements… :

Le point commun est donné à la note diatonique. Il est impliqué dans un formulé de points communs divers, d’origine diatonique ou chromatique.

Si la gamme dessine trois lignes de modulation, elle n’a pas des notes égales dans l’idée chromatique. Si on considère que la ligne diatonique est un courant réel, à laquelle les courants chromatiques viendraient métamorphoser l’unité diatonique.

L’évolution gammique qui séquence les éléments diatoniques sont numérotés, pour indexer d’une manière simple un ensemble complexe. Comme nous le voyons les gammes commencent toutes par DO, et finissent par Si.

La polarité diatonique est réelle, ainsi que le « luminosité » chromatique. Pour une tonalité diatonique au caractère coloré, aux cas de figures mélangées…

Le complexe de la relation entre les membres, les liens qui unissent les éléments d’une même classification. Comme si cet élément était forgé, et identifiable par une liaison élastique représentant sa propriété.

C C

Balayage récapitulatif essentiel et bénéfique

armgam4a

Les prémices d’un détail solaire en diffusion

armgam5a armgam5b armgam5c

Composition de l’ombre interne des flux

armgam6a armgam6b modarm