Cet ordre signé est le modèle diatonique parfait, et avec cette séquence de notes signées,
il n’en faut pas moins... Pour comprendre :

Que la fonction diatonique de la gamme impliquée est effective au niveau de chaque renversement modal. Pour comprendre le phénomène des relatives diatoniques à l’armature, il faut simplement développer ces sept groupes de notes modalement rangées.
La technique de ce développement, se rapporte au premier mode naturel ou fondamental,
et bien sûr original. Sachant que chaque note signée de l’armature à pour effet d’altérer la note absolument naturelle. Aussi, en rejoignant la note voisine on va dégrouper cette histologie de tonalité. On modulera la tonalité naturelle de l’ondulation des degrés diatoniques et leurs tonalités modales...


HISTOGRAMME : La relation du complexe des tempéraments relatifs,...

cabw cabmod

L’armature obtempérée

La signature est composée d’éléments altéractifs particuliers...

L’armature définitive

Image didactique sur les champs de tensions harmoniques...

















































+C

+D

+E

+F

+G

+A

+B

Tempérament IV


C


D


E

F


G


A


B

C

C maj

C

C


D


E

F


G


A

-B


C

F maj

C

C


D

-E


F


G


A

-B


C

bB maj

C

C


D

-E


F


G

-A


-B


C

bE maj

C

C

-D


-E


F


G

-A


-B


C

bA maj

C

C

-D


-E


F

-G


-A


-B


C

bD maj

C


-D


-E


F

-G


-A


-B

-C


bG maj

C


-D


-E

-F


-G


-A


-B

-C


bC maj

C

C


D


E


+F

G


A


B

C

G maj

C


+C

D


E


+F

G


A


B


D maj

C


+C

D


E


+F


+G

A


B


A maj

C


+C


+D

E


+F


+G

A


B


E maj

C


+C


+D

E


+F


+G


+A

B


B maj

C


+C


+D


+E

+F


+G


+A

B


#F maj

C


+C


+D


+E

+F


+G


+A


+B

#C maj


C


D


E

F


G


A


B

C


C






























D






























E















F






























G






























A






























B















C































Épique
Cours du développement... Le caractère de la suite diatonique relative à l’armature, décrit une séquence de signes altéractifs portés sur les notes. La chronologie évolutive du tempérament des quartes ne permet pas à toutes les tonalités d’être cohérentes...

L’importance générale de l’information composée de gammes majeures, classe cette suite statique en un point fort. Différemment, en prélevant un autre modèle. On définit ainsi, le chromatisme diatonique, soit l’effet des modulations sur les harmoniques...

Le tempérament de l’armature, dessine une quantique régulière. Et, son rythme donne une série gammale. Le rôle de la première note modale est primordial, elle va définir sa cohésion diatonique....


Modique
Donc, l’armature possède sa propre signature, elle a la qualité des modulations & des temporisations. Dans son évolution elle développe une séquence de gammes « signées ». La chronologie des signes n’est pas aléatoire, ni une constante modale...

L’ordre fondamental des armatures, est une suite de signes altéractifs. Qui traversent les modulations diatoniques, au travers les enharmoniques...

La principale qualité de l’armature est de parcourir une série de gammes qui lui sont diatoniques, de créer une matrice d’harmonie gammique...

L’armature répétitive

La table est définissable par la qualité de ses notes musicales...

















































-C

-D

-E

-F

-G

-A

-B

L’armature itérative

Au-delà des habitudes naturelles, et relatives majeures...

armhar3a armhar3b

L’armature cognitive

Ce qu’elle a de majeur, parmi les relatives « majeures »...

armhar3c armhar2a modarm