Le voyage du tempérament

Plus la constante augmente, le nombre d’espace temps évolue. Dans un milieu unique, là où l’espace est un relatif absolu...

- En terme, si les tempéraments étaient simultanés, la forme harmonique serait complexe. Puis, de part les effets mécaniques des couplages. Ajusteraient une structure quantique dans l’espace. Ils créeraient une forme primordiale, originale ?

Imaginons, que la ligne droite est un tempérament de secondes...

Alors, le pas croissant dévoile l’amplitude des intervalles.
Qui en temps réel, transporte les ondes harmoniques, selon
l’effet de
couple...

Le temps se conjugue en terme de cycle, selon qu’il soit le couple suivant :

Le modèle linéaire développe une inversion, la contradiction de son avancée





























HISTOGRAMME : La relation du complexe des tempéraments relatifs,...

Le chromatisme des tempéraments varie selon le niveau du nombre d’octave.
Le tempérament évolue dans un espace donné, son orientation est dichotomique.
Ceci, en lisant les degrés dans les deux sens du développement.
Cette double lecture des degrés, couple une paire de tempéraments.

cabw cabmod

L’armature obtempérée

La signature est composée d’éléments altéractifs particuliers...

L’armature définitive

Image didactique sur les champs de tensions harmoniques...

L’armature répétitive

La table est définissable par la qualité de ses notes musicales...

C

D

E

F

G

A

B

C

I

II

II

II

II

II

II

II

VII

VII

VII

VII

VII

VII

VII

I

I


III


III


III



III


III


III


III


VI


VI


VI


I

VI


VI


VI


VI


I



IV



IV




IV



IV




IV



IV



IV


V



V



I



V



V



V



V



V


Deux espaces temps distingués

























































C

D

E

F

G

A

B

I

II

II

II

II

II

II

VII

VII

VII

VII

VII

VII

I

I


III


III


III

VI


VI


VI


I

I



IV



IV

V



V



I


















































































































La suite des degrés de l’armature n’est pas due au hasard...

En développant toutes les armatures possibles, on s’arrête à découvrir les modulations diatoniques. Dont ici, les modes diatoniques sont relatifs à l’armature originale.

O

L’évolution ne traite pas les notes :
(voir tonique, dans diatonique).

Il est judicieux de l’appeler autrement, diagammique par exemple. Puisque cette série de gammes est incluse dans l’armature, elles font partie d’un même modèle de signature. Il faut remarquer, que le nombre de signatures suivant va de zéro a sept. La composition de la signature peut avoir une quantité utile d’altération(s). Et, la rigueur exemplaire de l’armature majeure, elle est fondamentalement originale. Elle est régulièrement relative aux tempéraments, soit d’une suite cohérente altérative.

Les premières séries des gammes issues des armatures, sont majeures. Elles dessinent des constantes, par la régularité des intervalles.

2 7 3 6 4 5

L’armature itérative

Au-delà des habitudes naturelles, et relatives majeures...

armhar3a armhar3b

L’armature cognitive

Ce qu’elle a de majeur, parmi les relatives « majeures »...

armhar3c armhar2a modarm