cabw

BASES ÉLÉMENTAIRES

 Apprises dans une école de musique. Çà cerne les cours d'initiation aux gammes et accords, en général. Anticipation à l'étude harmonique, ou structure(s) musicale(s). 

L'avenir nous parle

CONCEPT EN PROJET

L'évolution des bases aux créations personnelles, crée en soi un sujet d'étude(s). Pour enfin devenir concept, étape ou se concrétise une préalable réalisation.

 Comme la plante, qui fleurit de la racine, faites évoluer les feuilles du dossier. Et quand l'idée est bonne, conservez-la comme une fleur nommée aux ordres. PARLONS-EN. Dans le temps, un jour et un besoin de tout & rien. Puis, moi et vous, c'est nous pour eux ( ou l'inverse ). Construire un avenir c'est réalisable, mais dans un contexte limité, il ne reste qu'un vaste auditoire fantôme ()

 Ainsi que la plante, laissez faire un autre pas sous la lumière de l'avenir ...

Qui se cache en vous

exposition personnelle

EXPOSITION SOMMAIRE

 Présenté de plusieurs travaux personnels, précisant la nature de cette culture musicale américaine. Qui est le standard moderne, utilisé dans mes recherches 

ACCÈS PARTICULIER

 Il est normal de pouvoir un jour communiquer son savoir. De poser des questions, sur ce sujet aux contacts bien rares. Aussi, si vous êtes tentés, cliquez sur messager

Juste quelques mots sur les portées.La musique fut donc écrite il y a fort bien longtemps, en tenant compte de divers paramètres.La hauteur de la note, son début et fin, sa puissance ... .Il existe une seule portée de onze lignes, dans laquelle vont se greffer sept clés.De gauche à droite ; les clés de FA, de UT ( ancien DO ) et enfin la clé de SOL.Dans le même ordre, des graves aux aigus, se superposent les différents instruments.

Effet de note, avec plein de mots. TONIQUE : Est le premier degrés d'une gamme, elle donne la tonalité harmonique TONALE : Est la première cadence gammale, où l'évènement de base élémentaire est fixé MÉLODIQUE : Coloration modale aux vertus harmoniques, de sensibilité médiane MÉDIANE : Position aidant, la gamme est soutenue jusqu'à l'octave tonique( son maître ego) DOMINANTE : Sa relation tonale génère du relief, par sa tonalité modale symétrique HARMONIQUE : Celle-ci donne du ciel, de part son naturel harmonique SENSIBLE : Son approche finale, affirme la gamme à une sensibilité tonique

La gamme de DO majeur.Se compose de sept notes, leur développement ajoute sept modes( ou ) degrés : I, II, III, IV, V, VI, VII. I  >>>>>>>   ionien :  I mj7 II  >>>>>   dorien : II -7 III >>>> phrygien : III -7 IV >>>>>>>  lydien :  IV mj7 V >  mixolydien : V 7 VI >>>>>  aéolien : VI -7 VII >>>>>>>>  locrien : VII -7b5, ou bien, VII ø7 ( demi diminué )

Effet de gamme, avec plein de notes.Le contraste détermine la nature gammale Gammes mélodiques de, C - mj 7 à la note SI, on rencontrera le MI bémol.de, C-mj 7 + à Bø7, ... verra b3 & #5. Gammes tonales en miton, Cmj7, bD-mj7, E-(°7), Fmj7, G7b5, A-7 et B-ø7.en tri-miton, Cmj7, #D-°7, E-mj7, Fmj7, G+7, A-7 et B7b5. Gammes dominantes (: C, D, E, F, bG, A, B :) & son accord, bG+mj7#3. Gammes harmoniques harmonique augmentée, en Cmj7 a la nuance du #A-°7.



 Cette chronologie visualise la tonicité, de l'accord plein (en noir).




Chaque accord garde les notes ( noires ), ce qui avantage une perception harmonique relative.

Et selon les arguments, pouvoir définir un ordre de progression.

Cette figure élémentaire développe clairement différentes combinaisons.


C



D



E



F



G



A



B



E



F



G



A



B



C



D



G



A



B



C



D



E



F



B



C



D



E



F



G



A


Coloration de l'accord.


ACCORDS, MAJEUR SEPT



Exemples dominants



majeur sept



mj7



1



3



5



7



augmenté, majeur sept



+mj7



1



3



#5



7



majeur sept, dièse trois



mj7#3



1



#3



5



7



mineur, majeur sept, bémol cinq



-mj7b5



1



b3



b5



7



augmenté, majeur sept, tierce diminuée



+mj7 °3



1



bb3



#5



7



ACCORDS DE SEPTIÈME



Exemples dominants



septième



7



1



3



5



b7



sept, bémol cinq



7b5



1



3



b5



b7



mineur, sept



-7



1



b3



5



b7



augmenté, sept



+7



1



3



#5



b7



augmenté, mineur, sept



-+7



1



b3



#5



b7



ACCORDS DEMI DIMINUÉS



Exemples dominants



demi diminué de septième



ø7



1



b3



b5



b7



demi diminué de sept, bémol cinq



ø7b5



1



b3



bb5



b7



mineur, demi diminué de sept, bémol cinq



-ø7b5



1



bb3



bb5



b7



mineur demi diminué de sept



-ø7



1



bb3



b5



b7



mineur, demi diminué de sept, diminué de cinq



-ø7°5



1



bb3



3b5



b7



ACCORDS DIMINUÉS DE SEPTIÈME



Exemples dominants



diminué de septième



°7



1



b3



b5



bb7



que diminué de septième



(°7)



1



3



5



bb7



mineur, diminué de sept, bémol cinq



-°7b5



1



bb3



bb5



bb7



diminué de sept, bémol cinq



°7b5



1



b3



bb5



bb7



mineur, diminué de sept



-°7



1



bb3



b5



bb7


Types d'accords 25) TP19

Formule gammale

 Les formules gammales :............. 23) Cet index : TP17.

 *...Ordre croissant, des altérations gammales.

 *...Pages et tonalités, signalées.

 *...Sous-catégories, volontairement omises.

 *...Analyse ponctuelle..

 . idxform1 { classe bémol(47), classe dièse(23), classe mêlée(84), total combinaisons(154 éléments) }

 . idxform2 { classe bémol(56), classe mêlée(86), combinaisons(142) }. idxform3 { combinaisons(85) }

 . idxform4 { combinaisons(44) }. idxform5 { combinaisons(24) }. idxform6 { combinaisons(10) }

 .idxform7 et 8, on chacune une seule combinaison. Cet index développe au total, 461 combinaisons modales.





pages





TON



idxform1 (b=bémol)






pages





TON



idxform2 (bb=o)



2



C






b














45



C






b



o












8



C






b



b












42



B






b



o



b










24



C






b



b



b










28



B






b



o






b








23



B






b



b






b








13



E






b



o








b






3



E






b



b








b






16



D






b



o










b



pages



TON



idxform3 (##=x)






pages





TON






idxform4 (bbb=m)





36



G






x



#



#










58



B






b



o



o



m








33



G






x



#



#



#








57



B






b



o



o



m



b






27



G






x



#



#






#






56



B






b



o



o



m






b



22



G






x



#



#



#



#






50



B






b



o



o



m



b



b



63



D






x



#



#






b






59



B






b



o



o



m



o






pages



TON



idxform5 (###=w)



pages



TON



idxform6 (bbbb=n)



64



G






w



x



x



#








66



A






b



o



o



m



n






61



G






w



x



x



#



#






58



A






b



o



o



m



n



b



65



G






w



x



x



#






b



57



A






b



o



o



m



n



o



60



F






w



x



x



x



#






59



A






b



o



o



m



n



m



56



F






w



x



w



x



#






65



A






b



o



o



m



n



n



pages



TON



idxform7 (####=u)



pages



TON



idxform8 (bbbbb=¬ )



66



F






u



w



w



x



#






66



G






b



o



o



m



n



¬



Quand on cherche à comprendre ce qui se passe dans un complexe cubique.




Nous autres les humains...




On essaye de trouver un début et une fin, un état logique de démêlage en vue d'un éclaircissement. Et enfin, de réfléchir par nous-même, à donner un ordre complexe, et ainsi définir un contexte harmonique.




Comme si cet élément complexe ne pouvait pas être qu'isolé. Bien qu'en ayant compris le fil de cette dernière évolution, il fallait admettre la possibilité d'autres sens filaires.




C'est là, qu'on arrive à distinguer la simple solution des formes primaires d'évolutions, lors de leurs rassemblement.








 Voilà une simulation de création de concept, le thème choisi à l'étude, est un élément des gammes a intervalles équidistants. Le support matriciel est la séquence de ½ tons, relatif a la gamme chromatique. L'exemple n°3 se constitue de trois notes, développées en cycles ( retour a la limite sciemment placée ). 




Ensuite, se sont effectués les liaisons inter notes, et là est mon champs visuel. Mon but de recherche était, entrevoir des effets de relief.





 Comment définir la profondeur en jouant sur l'épaisseur, le schéma exprime cette situation. Un grand travail de réflexion est obligatoire, car ce n'est pas si simple. Détail à préciser, ce cas rassemble trois ensembles de gammes.


Ses applications les plus sérieuses restent dans le domaine du son, mais également en motif de décoration. Ceci ne représente qu'une étape, mais comme toutes les études on oublie jamais ce que l'on laisse.





Je continue avec cette ravissante rosace, a ce moment, j'avais déjà avancé mes travaux. Car cité précédemment, ces trois ensembles donnèrent naissance à des modules spéciaux. Ici, on exploite un effet de rayonnement, afin d'y apporter une motivation.


Les modules sont simples et clairs, a un point symbolique.


*


La terre, notre symbole naturel, il est intelligent de s'y référer. Le relief de la figure de droite, est moins compliqué, que notre référence ( c'est


dire ma simplicité )


*


Beaucoup d'imagination dans ces mots 





Mise en algorithme des différents modules, avec agencement de plusieurs traitements algorithmiques. Il est intéressant de rappeler que des notes musicales sont exploitées, au sein de ce système.




Comme dit dans ce site, " mondos clustérios, notristos "

Ne cherchez pas à savoir ce que représente ( a gauche ), et de plus, je n'ai pas envie de l'expliquer. Tout ce qu je peux dire, c'est que toutes les portes devraient être ouvertes à la découverte.
Ci-dessous, les cluster's nous ont peut-être dévoilés, un vieux conte cavalier. Par conséquent, la figure s'appelle "nobla",


Le voyage clustérien, nous entraîne au milieu des ondes primitives, pas encore évoluées. Ce style de développement gammal, met en évidence le centre attractif qu'est l'octave tonique.




Comme si çà ne suffisait pas, les symétries s'accompagnent de parties directives. Ces informations, conduisent en une figure d'une sublimité incontestable.



Il ne s'agit pas, que d'une seule figure structurée.


Mais dans l'exemple, la figure nobla*sculptural dans l'espace

Quoi, cache, qui

cab2000 cabw