cabw cabmod

La relativité des temps diatoniques

Il était une fois, un temps pour chaque période à la mode...

La recrue des sens diatoniques

La musique ancestrale est remarquablement initiatrice de notions...

COMPRENDRE : La gamme naturelle majeure, un contexte quantitatif original

Dans le domaine harmonique, il y a le tempérament octatonique qui stimule des octaves. Sa fréquence par octave est multipliée, par le nombre de battements. « Suivant, un plan d’octave. »

Dans le domaine diatonique, le tempérament pentatonique trouve son terme. Au bout du compte, il aura effectué 12 battements relatifs au modèle dodécatone. « Le futur appréciable »

RELATION : La notion des harmoniques statiques relatives *Harmoniques statiques...

Pentatonie diatonique

Le tempérament des quintes a la particularité, d’émettre une séquence de notes de musique. Ces notes sont harmonisées ou équilibrées, via un système dodécatonique...

Nous pouvons visualiser sur l’image, les points bleus des notes. Et, les rouges, ceux des octaves harmoniques.

Les points gris, représentent les subdivisions dodécatones.

Implication des vides

Il y a là, deux lignes ressemblantes, l’harmonique et la diatonique. Sur la diatonique, ont étés ajoutés les points chromatiques vierges... Qui impliquent toutes les positions vides, à canaliser les amplitudes excessives. Ce qui donne aussi, des points d’inertie relative.

Les traits bleus caractérisent les jonctions, de ces deux types harmoniques. Quelles, qu’elles soient, les harmoniques sont conditionnelles aux points donnés. C’est dire combien, les harmoniques sont réalisables.

Un point vide répond a tous ces manques : Octave, métrique, & note.

Dans un contexte sonore, les harmoniques statiques perdues, trouvent des repères, avec les vides des deux types harmoniques...

RECONNAÎTRE : Les aspects du mode tonique diatonique *Notes harmoniques...

C





D





E


F





G





A





B


C


I





II





III


IV





V





VI





VII


I


Les notes de musique

Les degrés de note

C


G


D


A


E


B


#F


#C


#G


#D


#A


F


C


Comme, les quintes diatoniques suivent la ligne harmonique dodécatonique. Et, que cette ligne est une répétition, de l’octave originale doublée à chaque octave. Ainsi, que sorti de la chronologique évolution naturelle. Logiquement, on peut voir évoluer les degrés, dans une seule et même octave...

Ce que l’on remarque, c’est l’aspect symétrique des courbes périodiques. Ici, une seule boucle est alternative, celle de la note Si à #Ré. Ce mouvement interne a l’octave, occasionne un courant central, au sein des autres. Qui donnent la cadence d’une extraordinaire symétrisation, allant d’un sens à l’autre. Une octave à son axe symétrique, au niveau de la note #F.

I

II

III

IV

V

VI

VII

VIII

IX

X

XI

XII

XIII

I

II

III

IV

V

VI

VII

VIII

IX

X

XI

XII

XIII

La nature naturelle de la gamme majeure

Après, le tempérament des quintes révélatrices, la mécanisation gammale...

Le mode diatonique naturel

Les modulations diatoniques majeures, et quelques transpositions...

modgam