gampro4a gampro5a gampro5b gampro1a Définitions sommaires des gammes Définitions exemplaires des gammes Bulletin en cours cabw cabmod modgam

La liberté informatique de l’Open Source…

La liberté informatique de l’Open Savoir…

La liberté informatique de l’Open Gamme…

La liberté informatique de l’Open Cluster…

La liberté informatique de l’Open Octave…

La liberté informatique de l’Open Cursif…

L’exploration des gammes en milieu cursif : Précision



Comment.

Les octaves sont des tonalités diatoniques transposées…

L’approche de la tonalité naturelle, de sa modulation…

Égalisation d’un synonyme de transitions altératives et alternatives…


La gamme cursive a besoin de repères d’octaves transitifs, ce qui diffère des tonalités diatoniques qui sont fixées aux gammes fondamentales. La transition altérative traverse les octaves, en donnant corps à diverses zones bien distinctes. Il suffit de trois octaves, pour comprendre un système explicite…


Il y a 3 octaves : yoi, ioi, ioy.

Ils n’ont pas les moyens cursifs d’entretenir les relations étendues des gammes, qui sont les diminutions/augmentations étendues. L’espace réservé au curseur comprend six éléments de déplacement, il est lié à un espace de transition altérative…


Il y a 2 espaces transitifs : yoiioi, ioiioy. Généralisés par : yoiioiioy…

Ce type de secteur comprend une inversion de signe porté, il inclut des éléments respectifs aux octaves voisines. Ceux qui produisent les signes inversés, ce qui solutionne la transition de nomination de la gamme signée. Parce qu’un Do signé de 12 bémols, équivaut à un Do non signé  zéro bémol…


Description utilisateur du système des curseurs :


Au lancement du programme, les notes cursives se situent dans une octave. Elles se limitent à cette octave, qui porte le nom « ioi ». Les curseurs ont des limites réglées, ces réglages positionnent les curseurs de chaque note à zéro. Les curseurs utiles et leurs actions sur la tonalité diatonique, dans cette unique octave produisent l’ensemble des gammes fondamentales du système gammique.


Le réglage cursif « ioi » est délimité, son mouvement est soumis aux graduations. Ces dernières forment un champ de propagation des tonalités modales confondues, de « ioi_c(0) » à « ioi_c(+5) ».

Ce qui trace une série de limites dédiées aux notes diatoniques (CDEFGAB) :


De « ioi_c(0) » à « ioi_c(+5) »

De « ioi_d(-1) » à « ioi_d(+4) »

De « ioi_e(-2) » à « ioi_e(+3) »

De « ioi_f(-2) » à « ioi_f(+3) »

De « ioi_g(-3) » à « ioi_g(+2) »

De « ioi_a(-4) » à « ioi_a(+1) »

De « ioi_b(-5) » à « ioi_b(+0) »


L’octave ci-dessus, conditionne la modulation lors de la recherche. Cette représentation se retrouve à chaque octave, il y a 3 octaves de service et elles ne se développent pas de la même façon. Et, elles conditionnent leurs zones d’octaves. Et celles des octaves voisines qualifiées.


Yoi en zone voisine finale

De « yoi_c(0) à « yoi_c(+17)
De « yoi_b(0) à « yoi_b(+12)

Yoi en zone voisine natale
De « yoi_c(0) à « yoi_c(+12)
De « yoi_b(0) à « yoi_b(+7)

Yoi en zone d’extension finale
De « yoi_c(0) à « yoi_c(+11)

De « yoi_b(0) à « yoi_b(+6)

Yoi en zone d’extension natale
De « yoi_c(0) à « yoi_c(+6)
De « yoi_b(0) à « yoi_b(+1)

Yoi en zone naturelle
De « yoi_c(0) à « yoi_c(+5)
De « yoi_b(-5) à « yoi_b(0)


Continuer avec ce tableau


Une octave correspond à 5 déplacements horizontaux, c’est ce qu’il en est pour les notes cursives. Le sens vertical de ces 5 rangées est égal à un cluster composé des 7 notes, là où les notes ne se chevauchent pas. Elles sont arrivées au terme de leurs modulations diatoniques, en ayant commencées aux zéros naturels. La définition des gammes, avec cette unique octave, ne produit pas les termes étendus relatifs aux altérations. Pour cela, il y a un curseur qui est chargé de créer la modulation par une transposition générale des notes. C’est justement le problème lié aux croisement de deux octaves, lorsque l’une est diminuée alors que l’autre est augmentée. Le tableau venant avec le lien ci-dessus, exprime les différentes zones d’octaves…

La liberté informatique de l’Open Public…

La liberté informatique de Srevinu Cisum…

La liberté informatique de gam com…