cabw cabmod

Le tétracorde est supratonique

Si l’histoire était simple, elle serait déjà finie. Mais elle n’en finit pas...

HISTOLYSE : Ou, comment changer par l’oubli, si le renouveau fait obstacle...

Au sujet, des symétries conditionnées par les différents tétras. Elles sont les vecteurs harmoniques, les points où sont rejetés les harmoniques en échec. Aussi, que les symétries ne suivent pas toutes le même axe d’évolution du tétra « FµT ».

À cause de la dynamique diatonique, l’onde tétracordique dessine des formes conjuguées en séquence dans le temps harmonique...

Le document « système T 12 a » retrace avec précision, le parcours d’ensemble. Il démontre les paramètres géométriques, par les notions de fils symétriques et de classes temporelles. Le mouvement ainsi découvert, définit une synthèse diatonique, qui s’occupe de placer les pas en fonction d’une régularité clustérienne. Qui je le rappelle, se trouve être similaire aux harmoniques naturelles.
- Cet assemblage tétracordique est complexe, non pas seulement lorsqu’on le découvre, comme ici. Mais aussi,

Le tétracorde est suprenant

Voici le moment de découvrir la construction gammique des tétras...

Le tétracorde est ultracollectif

Les groupes s’assemblent, puis se ressemblent, comme par magie...

Le tétracorde est très sélectif

Les groupes se regroupent, se divisent, la suite est magique...

Pour se souvenir de cabviva-2000, c’est à cette époque que le sujet tétracordique est apparut. Au fait, il a été fait à la main. Actuellement, le sujet est en phase de retransmission, par l’édition web...

Il s’avère que les développements d’ici et là, ont modifiés l’original à cause d’une contextuelle pédagogique. Une bonne raison pour revenir à l’année 2000, la source de nos problèmes en la matière !

À l’époque, il était question de tétras usités, diatoniques, symétries. De cycles toniques, primaires et seconds.

Sinon, que les paramètres allaient finir par compliquer le dessin. La finalité d’une relation diatonique, dans la suite intégrale de l’ordre tétra. Où chaque élément se traduit par une suite d’expressions, mettant en jeu une forme théorique des membres harmoniques. Le temps se déroule selon les formes harmoniques, donnant une généralité originale.

Le niveau premier, dans notre cas est symbolisé par le tétra « FµT ». Bien que sa longueur soit courte, elle suit naturellement une démarche harmonique pure. Ainsi, que n’ayant aucun intervalle, elle forme un point tonique d’harmonies chargées. Et, aussi d’un autre surprenant de gravité, ou d’attrait harmonique. De part son pouvoir à entraînement tonique.

Bien que parfaitement harmonique, il n’est pas unique, il n’est pas le seul à procéder à des changements harmoniques...

La révolution diatonique donne les modulations, qui sont conditionnées à être issus d’une même origine. Puisqu’il s’agit d’un groupe d’éléments, et que les groupes diatoniques dessinent les relatives harmoniques.

Nous avons donc ainsi pus voir, les particules élémentaires. Qui soigneusement classées, déterminent l’évolution gammique effective aux fondamentales sélectionnées. L’engrenage du sujet va conclure à diverses notions de classes vectorielles...

lors des analyses, permettant une synthèse originale et pleine de bon sens. Il est sûr, que l’expression tétra ne s’arrête pas là !

Les pages suivantes vont révéler d’autres événements relatifs, en approfondissant par le biais d’une localisation structurelle au sein des gammes elles-mêmes. Ou bien, au-delà de leur contexte temporel... Le tempérament harmonique selon la hiérarchie gammique.

Le tétracorde est objectif

Les groupes se regroupent, se divisent, SE TRACENT.

Le tétracorde est subjectif

Le côté naturel ressource les formes, selon les sources d’eaux & avals!,,,

La diatonie tétracordique

L’objet tétra au cas par cas, exemple de fonctionnement...

La formule tétracordique

Vision de l’imbrication tétra en un milieu complexe (chimique)...

SystemeT13a.pdf SystemeT12a.pdf SystemeT13.pdf SystemeT13c.pdf SystemeT13d.pdf SystemeT13e.pdf SystemeT13e11.pdf magrat7a magrat7b magrat7c SystemeT13e1.pdf modmag