cabw cabmod

HISTOIRE : Le complexe donné par les tétracordes, est un état harmoniquement structuré...  

Il fallait avoir un système gammique, pour analyser le tétracorde. Cet élément donne une empreinte à la mécanisation des harmoniques, et par sa modélisation reproductible.

Il va créer des similitudes entre les différentes diatonies, créer un rapport mathématique au sein des gammes...

Et, actuellement selon l’avancée des travaux, Il se pourrait très bien que le tétracorde ait un rôle évident. Mais aussi, qu’il crée une conjoncture...

Qu’il donne un sens à l’harmonie des gammes fondamentales, qu’il dessine un relief à l’aide des harmoniques naturelles. Qui sont et qui restent tonales, et plates comme une seule et même ondulation de l’onde.

Alors, si le tétracorde nous donne une valeur subharmonique. Donne au voile harmonique pur, ses lignes au rythme des reproductions basiques des tempéraments diatoniques. Tout ceci, réagissant à une seule conjugaison...

Le tétracorde est féerique

Une première vue générique, représentante des principaux axes...

PRIME : La nature d’un tétracorde

LE TÉTRACORDE RYTHME LA GAMME, INDÉPENDAMMENT DIATONIQUE...

La diatonique, qui détient un tempérament complexe. Est simplifiée à l’aide des objets tétracordiques, ceux qui répondent aux thèmes d’une minorité. Celle, qui toniquement, va propager une tonification sur les notes. Donnant un rythme avec les notes, qui vont dessiner les axes des conversions actives...

Il est étonnant, que quelques mots puissent définir ce monde musicalement gammologique !

Quand le tétracorde se dessine, sa forme lui donne un avantage supplémentaire. Effectivement, il est parlant !

C’est grâce à ceci, que je me permet d’écrire du texte relativement proche de sa définition originale...

Il y a 4 tétracordes basiques, au sein de la gamme naturelle majeure. Aux trois premiers degrés diatoniques, on rencontre des modèles dont les couples sont formés du couplage de mêmes tétracordes.

Il y a 4 périodes tétracordiques, dans l’ère diatonique.

• La période majeure

• La période mineure

• La période seconde mineure

• La période augmentée

À la période majeure, correspond un cycle tonice & dominant.

Les formes varient selon leurs mouvements altératifs, en unissant l’emplacement original à son extension altéractive, ou a son altéraction.

La déconcentration des éléments

Premiers pas vers le complexe tétracordique, et aperçu des formes...

La topologie des éléments

Premiers pas vers le complexe tétracordique, et aperçu des états...

L’évolution des éléments

Aperçu de l’ensemble des éléments tétracordiques...

La traçabilité des éléments majeurs

Topologie des éléments diatoniques naturels, et une nomenclature...

Les capsules diatoniques

L’objet tétracordique est lui aussi soumis à un développement...

Les conjonctures diatoniques

Quelques solutions permettant d’atteindre un autre niveau de connaissances...

SystemeT.pdf SystemeT2.pdf SystemeT3.pdf SystemeT4.pdf SystemeT5.pdf SystemeT6a.pdf SystemeT6.pdf SystemeT7.pdf modmag