cabw cabmod 5-7 5-7 5-11 5-13 7-11 7-13 modage

LES NOMBRES ENTIERS : La quantification élémentaire du nombre entier et s….

Les nombres entiers en développement

À traverser les logiques à grand pas (suite)

Quelques définitions originales

À traverser les logiques à grand pas

agenph2a

Arrivé à la difficulté décimale des grands nombres

Hexaénumération de l'unité numérique

Commençons par le début du classement

agenph5a

L’initiale des nombres entiers








1

0,166666667

0,333333333

0,5

0,666666667

0,833333333

1








2

1,166666667

1,333333333

1,5

1,666666667

1,833333333

2








3

2,166666667

2,333333333

2,5

2,666666667

2,833333333

3


Impair ou Premier

Pair

Impair

Pair

Impair ou Premier

Pair

1/6 2/6 3/6 4/6 5/6 6/6 7/6 8/6 9/6 10/6 11/6 12/6 13/6 14/6 15/6 16/6 17/6 18/6


Musicalité du nombre

Un sixième

Deux sixième

Trois sixième

Quatre sixième

Cinq sixième

Six sixième

C


D


E

F


G


A


B

Ou une simple juxtaposition des éléments en jeu, seulement parce que le nombre organise un système hexadécimal.
Et, que ce système comporte une dichotomie dodécatonique similaire aux notes musicales.
Ainsi, l’espace des octaves chromatiques se conjugue parfaitement avec les nombres entiers.

« 

Il s’agit de comprendre combien l’unité quantitative est remarquable, et comment elle réalise son tempérament harmonique. Si le système des nombres est une chronologie de dizaines, ainsi que de voir la nature de chaque nombre est en osmose avec le système hexadécimal. Alors, on note que ces deux tempéraments systématiques complexes sont en parfaite harmonie….

La performance harmonique des nombres est une réussite mathématique, le langage numérique nous a donné les termes d’une infinie logique. Elle a organisée une infinité de chiffres, classifiée toutes les factures numérales. Il est également évident, que nous avons là une réelle science unificatrice. Certes cet élément unificateur n’a pas de réelles proportions, en un rapport universel du monde physique. Mais, il sujette allègrement sur le sujet de l’unité harmonique.

»

Le tempérament musical a des notes qui développent des octaves, tandis que le nombre entier développe des unités.
En additionnant la première note à elle même, on obtient une suite d’octaves.
En additionnant le premier nombre à lui même, on obtient une suite d’unités numériques.

La série des nombres entiers est longue, et elle qualifie ses éléments comme ayant des qualités particulières….

Le déploiement organisé par cette série de chiffres ordonnés, nous donne l’occasion de lire en ces objets des points de premiers multiples. Un premier multiple est un nombre remarquable :

Il est aussi important de trier certaines informations numériques, et de trouver le moyen de filtrer cette grande quantité énumérée. La première information qui vient à l’esprit, est celle de chercher si le nombre est premier en le divisant par des petits nombres judicieux.

  1. Par exemple en cherchant à savoir si le nombre 39 est premier, on va vouloir découvrir si c’est le multiple d’un autre nombre plus petit.
  2. Le nombre 39 est impair, et il se finit par 9 qui est un multiple de 3. En divisant 39 par 3 on obtient 13. Ce qui signifie que 39 n’est pas un nombre premier.
  3. On peut aussi diviser 39 par 6, en fait de la gestion des colonnes hexanumériques. Soit, 39/6=6,50. Et,  le résultat « 6,5 » est rangé dans la troisième colonne du système hexadécimal.
  4. Table des informations hexadécimales :















    Les cases correspondantes à un alignement vertical, ont toutes les mêmes chiffres décimaux. Il n’y a que la partie entière du chiffre qui est modifié, cette modification intervient à chaque ligne de la table. Aussi, en divisant le n’importe quel nombre entier par 6, on a un chiffre décimal. Dont les décimales sont en correspondance avec une des colonnes verticales de cette table, et ceci est systématique. À savoir ; Seules la première et la cinquième colonne, vont entretenir un lien direct avec les nombres premiers.
  5. La solution définie par le système hexadécimal est un complément parfait, pour les nombres entiers qui y sont organisés. Essayons quelques solutions de recherche qualitative de nombres entiers : 357, 153, 231 et 101.
    357/6=
    59,5. 357 est un multiple de 3 (impair). 153/6=25,5. 153 est un multiple de 3 (impair).231/6=38,5. 231 est un multiple de 3 (impair).101/6=16,83333333333330. Et, 101 est un nombre impair qui pourrait bien être premier. Quelques soient les nombres entiers à qualifier de premier, cette première procédure est déterminante pour sa rapidité de recherche. C’est ainsi, qu’au moins, 4/6ème de la quantité des nombres entiers sont des nombres non-premiers.
  6. Car la décoration est un art qui démontre l’importance harmonique de l’objet, et que les lois quantiques donnent une émergence au niveau des procédés. Ainsi, la logique relative à cet objet, comporte une définition par laquelle s’en découle toute une série harmonique en termes de langage humain parlant, dans le texte aussi. Le décors qui apparaît en ce système hexadécimal, nous révèle une série de lignes aux tempéraments multiples. La représentation des multiples en milieu hexadécimal est un univers à la croisée des tempéraments.
  7. Pour arriver à connaître la raison du développement réel des sciences exactes, de toutes celles qui ont des points communs. Faisant ainsi l’apanage d’une culture réussie, tant elle est unificatrice. La musique est une science exacte, elle met en œuvre les harmoniques relatives. Donnant aussi à son auteur un immense plaisir de prier en des mots mesurés, de vivre un rêve qui enchante l’esprit. Ou bien, combien nous sommes nous conditionnés à ce système hexadécimal. Chacun d’entre nous a sa vision des faits….

C

2

D

4

E

F

7

G

9

A

11

B

Les semeurs - cueilleurs communs

Premiers tempéraments & communs

Classeur Excel Nombres Harmoniques

Modèle temporel numéral banal

Code Python commun aux multiples : nphermier_0a.pydf.pdf